Estimer ma future mensualité

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement

Estimer ma future mensualité

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement

Micro crédit en ligne

Le micro crédit peut prendre la forme d’un crédit à la consommation, d’un prêt entre particuliers (proposé par un intermédiaire en financement participatif) ou d’un crédit de moins de 3 mois. Les sommes accessibles sont généralement situés sous les 3.000€ tandis que le taux d’intérêt peut atteindre 21% environ. La souscription se fait 100% en ligne tandis que les fonds peuvent être virés sous 24h.

Crédit conso disponible en 24h. Réponse 2 min.

Réponse immédiate 100% en ligne sans engagement.

MontantEntre 100 et 3.000€
DuréeEntre 2 semaines et 36 mois
TauxEntre 0 et 21%
Justificatifs requisCarte d’identité, RIB/IBAN/carte bancaire
Justificatifs non requisPas de justificatifs d’achat

Qu’est-ce que c’est ?

Un micro crédit en ligne est un prêt d’un petit montant devant être remboursé en quelques mois et pouvant être souscrit totalement sur le site internet et l’application de l’organisme choisit. Les justificatifs ne sont pas nombreux et peuvent être envoyés de façon dématérialisée.

Les types

  1. Micro prêt sous 3 mois livré en 24h : FLOA Bank, CLIC de Boursorama Banque, FLEX de LCL
  2. Micro prêt entre particuliers par des intermédiaires en financement participatif livré en 24h ou en 2 semaines : Finfrog, Younited Crédit, Moneybounce
  3. Micro prêt de plus de 3 mois livré en 2 semaines : Cetelem, Cofidis

Notre avis sur le micro crédit en ligne

4/5 : utile, mais coûteux

Le micro prêt est intéressant pour répondre à des cas de forces majeures et à des situations inattendues rapidement. N’importe quel projet peut être financé.

Les délais de livraison de certains micro crédits sont extrêmement courts avec jusqu’à 24h d’attente pour les plus performants entre la signature du contrat et la livraison des fonds sur le compte bancaire de l’emprunteur.

Le principal désavantage de ce prêt est qu’il est doté d’un taux d’intérêt souvent assez important, jusqu’à 21%. Même si certains ne tombent donc pas sous le coup des règles du crédit à la consommation, les établissements choisissent de ne pas dépasser ce taux d’usure alors qu’ils le pourraient. Ceci dit, cela reste un taux très élevé.

Avantage et inconvénient

Avantages

  • Demande simple et facile
  • Livré rapidement
  • Tout peut être financé
  • Tout est dématérialisé
  • L’accès est permis au plus grand nombre

Inconvénients

  • Taux élevé
  • Remboursement très rapide
  • Montant faible
  • Possibilité de se retrouver surendetté

Les meilleures offres

  1. FLOA Bank 🥇
  2. Finfrog 🥈
  3. Moneybounce 🥉
Établissement

Logo Cetelem

Logo Younited Credit

Montant100-2.500€100-600€500-6.000€100-1.000€100-3.000€200-2.000€200-2.000€500-4.000€300-75.000€
Taux0,5-10%10-20%10-21%21%20-21%0%0%1-15%0,10-21,24%
Frais de dossier

5-20€2-20€

RéponseInstantanée24 heuresInstantanée24 heuresInstantanéeInstantanéeInstantanée72 heures24 heures
Livraison classique8 joursInstantanée48 heures48 heures8 jours14 jours14 jours8 jours8 jours
Livraison rapide48 heures

InstantanéeInstantanée24 heures24 heures

DocumentsIdentité, revenus, RIBIdentité, carte bancaireIdentité, domicile, revenus, RIBIdentité, carte bancaireIdentité

Identité, domicile, revenus, RIBIdentité, domicile, revenus, RIB

1. Coup de pouce FLOA Bank sous 24h

Coup de pouce
Floa Bank
  • Jusqu’à2 500 €
  • Montant minimum100€
  • Montant maximum2500€
  • Durée3 mois
  • Taux minimum0,5%
  • Taux maximum10,5%
  • Justificatifs nécessairesIdentité et RIB
  • SouscriptionEn ligne

Le montant oscille entre 100€ et 2.500€. Il faut prévoir un justificatif d’identité ainsi qu’un RIB.

La souscription se fait exclusivement en ligne, en simulant l’offre de prêt.

Le taux d’intérêt du Coup de pouce FLOA est situé entre 0,5% et 10%.

Crédit sous 3 mois

Son remboursement sous 3 mois lui permet d’être livré sous 24h. Néanmoins, cette option est payante.

2. Finfrog prêt 100% en ligne urgent

Micro crédit
Finfrog
  • Jusqu’à600 €
  • Versement immédiat
  • Réponse sous 24h
  • Montant minimum100€
  • Montant maximum600€
  • Durée minimale3 mois
  • Durée maximale6 mois
  • Taux21,6%
  • Justificatifs nécessairesCarte d’identité, RIB
  • SouscriptionEn ligne

La somme empruntable oscille entre 100€ et 600€. Il faut se munir d’une pièce d’identité et d’un RIB.

La souscription se fait en ligne sur le site internet ou sur l’application Finfrog. Les réponses sont immédiates.

Le taux d’intérêt varie entre 10% et 20%.

Forme de crédit entre particuliers

Ce crédit est financé par des particuliers qui choisissent d’investir en tant que prêteur directement sur le site internet de Finfrog. Il n’est donc pas régit pas les règles du crédit consommation et les fonds peuvent être livrés sous 24h même pour une durée de remboursement de 6 mois.

3. Younited Crédit

Micro crédit
Younited Credit
Logo Younited Credit
  • Jusqu’à5 000 €
  • Montant minimum300€
  • Montant maximum5.000€
  • Durée minimale1 mois
  • Durée maximale4 mois
  • Taux0,10% à 21,24%
  • Justificatifs nécessairesIdentité, revenus et RIB
  • SouscriptionEn ligne ou service client

Le montant disponible est situé entre 300€ et 5.000€. Les documents à prévoir sont la carte d’identité, le RIB, mais aussi tous les justificatifs de revenus possibles. Tout cela est réalisé en ligne.

La souscription s’effectue généralement sur le site internet Younited Crédit via l’outil de simulation. Il est à noter que le taux d’intérêt n’est pas indiqué avant d’avoir rentré une adresse email.

Le taux d’intérêt est situé entre 0,10% à 21,24%.

Forme de crédit entre particuliers

Younited Crédit fait financer ses crédits par des particuliers mais aussi par des entreprises, des investisseurs et des banques. C’est un crédit entre particuliers hybride. Les fonds sont délivrés après 15 jours sauf demande exceptionnelle pouvant amener à une livraison après 8 jours.

4. Moneybounce prêt instantané

Micro crédit
Moneybounce
  • Jusqu’à6 000 €
  • Montant minimum100€
  • Montant maximum6.000€
  • Durée minimale3 mois
  • Durée maximale48 mois
  • TauxJusqu’à 21,16%
  • Justificatifs nécessairesIdentité, carte bancaire et identifiants bancaires
  • SouscriptionEn ligne

L’emprunt oscille entre 100€ et 1.000€. Il faut prévoir une pièce d’identité, une carte bancaire ou des identifiants bancaires.

La souscription se fait uniquement sur le site internet de Moneybounce, par l’intermédiaire d’une simulation.

Le taux d’intérêt pour le micro crédit Moneybounce peut monter jusqu’à 21,16%.

Forme de crédit entre particuliers

Moneybounce est similaire à Finfrog avec son statut d’intermédiaire en financement participatif. Son crédit n’est pas régit pas les mêmes règles que le crédit consommation avec une livraison des fonds immédiate mais un remboursement possible en jusqu’à 48 mois.

5. Lydia prêt express

Micro crédit
Lydia – Floa Bank
  • Jusqu’à3 000 €
  • Montant minimum100€
  • Montant maximum3.000€
  • Durée minimale3 mois
  • Durée maximale36 mois
  • Taux3 à 21%
  • Justificatifs nécessairesPièce d’identité, justificatif de domicile, relevé de compte bancaire, justificatif de revenus
  • SouscriptionEn ligne

Le montant oscille entre 100€ et 3.000€. Les justificatifs à prévoir sont la carte d’identité, des identifiants bancaires, le justificatif de domicile, le relevé de compte bancaire et tous les justificatifs de domicile possible.

La souscription se fait exclusivement sur l’application du leader du paiement entre particuliers en France.

Le TAEG est de 21% maximum.

Peut être un crédit sous 3 mois ou plus

Le prêt Lydia peut être livré sous 24h pour les utilisateurs choisissant un remboursement des sommes empruntées sous 3 mois. Pour les autres, il faudra attendre le délai de 14 jours puisque le prêt se transforme en crédit à la consommation classique.

6. Cofidis

Crédit Renouvelable – Accessio de Cofidis
Logo Cofidis
  • Jusqu’à6 000 €
  • Montant minimum 500€
  • Montant maximum 6.000€
  • Durée 3 ans pour moins de 3.000€ et 5 ans pour les plus grands montants
  • TauxSelon le montant et la vitesse de remboursement
  • Souscription En ligne ou en agence

Le montant est situé entre 500€ et 6.000€ tandis que les documents à prévoir sont la carte d’identité, le RIB et tous ceux permettant de se faire une idée des niveaux de revenus du demandeur.

La souscription s’effectue en ligne sur le site internet de Cofidis via un outil simulation.

Le taux d’intérêt est compris entre 10% et 21%.

Crédit à la consommation

Cofidis commercialise son “micro crédit” sous ce nom. Il diffère de ceux présentés précédemment en ce qu’il constitue un crédit renouvelable. C’est une réserve d’argent d’un petit montant nécessairement obtenu après 2 semaines de délai faisant suite à la signature du contrat. Le taux n’est calculé que sur les sommes réellement utilisées par l’emprunteur.

7. Cetelem

Crédit Renouvelable – Cetelem Cpay
Logo Cetelem
  • Montant minimum 500€
  • Montant maximum 4.000€
  • Durée minimum 3 mois
  • Durée maximum20 mois
  • TauxDe 12,59% à 21,15%
  • Souscription En ligne ou en agence

Le montant est situé entre 500€ et 4.000€. Les justificatifs à fournir sont les mêmes que pour Cofidis : carte d’identité, RIB et ceux relatifs aux revenus.

La souscription s’effectue 100% en ligne, de la simulation à la signature (électronique).

Le taux d’intérêt démarre à 12% et finit à 21%.

Crédit à la consommation

Cetelem propose un crédit renouvelable comparable à Cofidis. Le versement des fonds se fait donc 2 semaines après la signature du contrat. Le taux est calculé sur les sommes utilisées.

8. Youdge

Crédit express
Youdge
  • Jusqu’à6 000 €
  • Jusqu’à7 ans
  • MontantJusqu’à 6.000€
  • Durée minimale6 mois
  • Durée maximale84 mois
  • TauxJusqu’à 21%
  • Justificatifs nécessairesIdentité, carte bancaire et identifiants bancaires
  • SouscriptionEn ligne

Le montant est compris entre 500€ et 6.000€. Les papiers à prévoir pour la demande sont la carte d’identité, la carte bancaire et les identifiants bancaires.

La souscription se fait en ligne puisque Youdge est une néo-banque ne disposant d’aucune agence.

Le taux d’intérêt peut aller jusqu’à 21%.

Crédit à la consommation

L’établissement propose un crédit express appartenant à la catégorie des prêts à la consommation avec une durée de remboursement à partir de 6 mois. L’emprunteur devra donc attendre les 14 jours de délai suite la signature du contrat.

9. GMF

Micro crédit
GMF
  • Jusqu’à3 000 €
  • Montant minimum1.000€
  • Montant maximal3.000€
  • Durée minimum5 mois
  • Durée maximale30 mois
  • Taux d’intérêt8.90%
  • Justificatifs nécessairesIdentité, revenus et RIB
  • SouscriptionEn ligne ou en agence

Le montant accordé est compris entre 1.000€ et 3.000€. Les justificatifs à prévoir sont liés à l’identité, aux revenus et au compte bancaire.

La souscription peut se faire en ligne mais aussi en agence.

Le TAEG est fixe à 8.90% et la GMF n’impose pas de frais de dossier.

Crédit à la consommation

Comme tous les crédits à la consommation, cette offre n’est disponible qu’après 14 jours.

10. Orange Bank

Prêt Express
Orange Bank
  • Jusqu’à75 000 €
  • Sur le compte de son choix
  • Montant minimum1.000€
  • Montant maximum75.000€
  • Durée minimale12 mois
  • Durée maximale84 mois
  • Taux d’intérêtEntre 1,90% et 20,90%
  • Justificatifs nécessairesIdentité, revenus et RIB
  • SouscriptionEn ligne

Cette offre permet d’obtenir entre 1.000€ et 75.000€. Les documents à prévoir sont la carte d’identité, les justificatifs de revenus et le RIB.

La souscription se fait en ligne ou en boutique Orange.

Le taux d’intérêt du prêt express oscille entre 1,90% à 20,90%.

🚧 Crédit à la consommation plus disponible 🚧

11. Cashper

Micro crédit
Cashper
Logo Cashper
  • Jusqu’à199 €
  • Montant minimum50€
  • Montant maximum199€
  • Durée minimale15 jours
  • Durée maximale30 jours
  • Taux minimum10%
  • Taux maximum18%
  • Justificatifs nécessairesRIB
  • SouscriptionEn ligne

Ce crédit permet d’accéder à entre 50€ et 199€. Les justificatifs à fournir sont la carte d’identité et le RIB.

La souscription se fait exclusivement sur le site internet Cashper.

Le taux d’intérêt de ce prêt est situé entre 10 et 18%.

🚧 Crédit à la consommation plus disponible 🚧

12. Micro crédit social ADIE

Micro crédit
ADIE
  • Jusqu’à12 000 €
  • Accord de principe sous 10 jours
  • Montant minimum300€
  • Montant maximum12.000€
  • Durée minimale6 mois
  • Durée maximale48 mois
  • Taux8,47%
  • Conditions d’accèsEntreprise de moins de 5 ans, avoir reçu 1 refus de prêt
  • Conditions si entreprise existanteCA < 200.000€, au moins 3 employés

Les montants pouvant être obtenus sont situés entre 300€ et 12.000€. Les conditions à remplir sont d’être une entreprise de moins de 5 ans, d’avoir reçu 1 refus de prêt, d’avoir un CA de moins de 200.000€ et au moins 3 employés. Pièce d’identité, justificatifs de revenus et relevés de comptes bancaires personnels et professionnels doivent être préparés.

Une partie de la souscription (la simulation) se fait en ligne tandis qu’une autre (un rendez-vous pour parler du projet et constituer/signer le dossier) se fait dans une des 180 agences de l’Adie.

Le taux du micro prêt l’Adie est aux alentours des 8,47%.

Crédit social similaire à un crédit consommation

L’Adie est une association qui a pour but d’aider financièrement les créateurs d’entreprise qui ne peuvent pas accéder au crédit bancaire. Il est régi par les mêmes règles que le crédit consommation.

13. Micro crédit social CAF

Micro crédit
CAF
  • Jusqu’à3 500 €
  • Montant minimum200€
  • Montant maximum3.500€
  • Durée minimale3 mois
  • Durée maximale36 mois
  • Taux0%
  • Justificatifs nécessairesQuotient familial, preuve d’achat, justificatifs d’identité
  • SouscriptionEn agence

Le micro crédit social de la CAF est destiné aux exclus du système financier et du crédit consommation. Les montants varient selon les caisses d’allocations mais ne dépassent généralement pas les 3.500€. Les justificatifs à prévoir sont le quotient familial, une preuve d’achat et une carte d’identité.

La souscription se fait en agence mais il est possible d’obtenir des renseignements en ligne.

Le taux d’intérêt est situé aux alentours des 1%.

Crédit social similaire à un crédit consommation

Les mêmes règles s’appliquent à ce micro crédit social avec un temps d’attente obligatoire de 14 jours après la signature du contrat.

Les trois types de micro crédit en ligne

Micro prêt personnel

Micro prêt sous 3 mois

Micro prêt entre particuliers par un intermédiaire

1. Le micro crédit personnel

Le micro crédit personnel est le micro crédit adoptant les mêmes règles que les crédits à la consommation. Ils peuvent être utilisés pour n’importe quel achat mais leur obtention est très réglementée.

Ainsi, en voici certaines obligations :

  • Plus de 3 mois pour rembourser
  • 2 semaines obligatoires de réflexion entre la signature et le versement de l’argent où l’emprunteur ne peut pas y toucher
  • Obligation pour le prêteur de vérifier la solvabilité du demandeur

Ce micro crédit est donc lent. C’est son défaut comme sa qualité.

Logo Cetelem

Le micro crédit personnel social

Un dérivé du micro crédit personnel est le micro crédit social. Celui-ci est encore davantage dirigé du côté des exclus du système financier comme les fichés FICP. De nombreuses associations et organismes sociaux le proposent à des taux très intéressants : Crésus, Adie, Les Restos du Cœur, CAF ou encore La Croix-Rouge française.

La situation du demandeur sera analysée en profondeur tant au niveau financier que professionnel et social. L’utilité d’un tel prêt, le projet visé, la détermination du demandeur à se réintégrer et à améliorer sa situation seront des points essentiels pour les membres de l’association en charge du dossier.

2. Le micro crédit sous 3 mois

Une des conditions pour qu’un crédit rentre dans la catégorie des crédits à la consommation est sa durée de remboursement. Sous 3 mois, il n’est pas donc pas considéré comme tel. Ainsi, il n’est pas concerné par les obligations citées précédemment.

Il peut être livré instantanément et il n’est pas obligatoire pour l’établissement de vérifier la solvabilité du demandeur (le fichage au FICP est toujours vérifié).

3. Le micro prêt entre particuliers par un intermédiaire

Ce type de micro crédit est généralement commercialisé par des sociétés spécialisées dans le crédit. Du fait que leurs produits sont financés par des particuliers, ils ne sont pas considérés comme des crédits à la consommation. Ils sont donc souvent livrés très rapidement.

Logo Younited Credit

Comment choisir son type de micro crédit ?

Micro crédit →
Situation ↓
PersonnelPersonnel socialSous trois moisEntre particuliers*
Pressés

✔️

✔️

RSA

✔️

✔️

✔️

✔️

Fichés

✔️

Étudiants

✔️

✔️

✔️

✔️

Sans revenus

✔️

✔️

✔️

Retraités

✔️

✔️

✔️

✔️

Chômage

✔️

✔️

✔️

✔️

Les crédits les plus adaptés selon les profils
*
Via un intermédiaire, ici Finfrog, Younited ou Moneybounce

1. Pour les plus pressés

Pour les plus pressés, il est préférable de choisir un crédit à rembourser sous 3 mois ou un crédit financé par des particuliers sur une plateforme spécialisée.

Les options les plus intéressantes sont FLOA Bank, Finfrog, Moneybounce, Boursorama Banque et LCL. Ces deux dernières nécessitent d’être client dans leur banque depuis un certain temps, chose non demandée par les autres.

Le taux peut être assez élevé et le virement express peut également être payant. Il faut donc bien comparer ces deux critères cruciaux pour le coût final du crédit.

2. Pour les personnes au RSA

Les personnes au RSA (Revenu de Solidarité Active) sont éligibles à toutes les solutions. Ces dernières ont été développées en particulier pour ce type de profil : des revenus très bas, une impossibilité de prendre un crédit classique et une envie d’améliorer sa situation professionnelle et sociale.

Pour des taux les plus bas possibles, il faut qu’ils privilégient les micro crédits sociaux (si son projet est digne d’être financé).

3. Pour les fichés au FICP et interdit bancaire

Les fichés FICP ont le profil le plus complexe quand il s’agit de trouver un crédit. Les seuls qui pourraient accepter une demande sont les organismes proposant des micro crédits sociaux.

Même s’ils sont FICP, ils devront justifier de revenus réguliers, de leur bonne capacité de remboursement et de leur projet. Déjà surendettées, ces personnes devront prouver leur nouvelle santé financière et convaincre les conseillers.

Cela prend du temps et toute velléité de rapidité sera repoussée. En général, entre la phase de simulation du demandeur et la signature du contrat, il peut s’écouler entre 3 à 4 semaines.

Le prêt sans justificatif

Selon les établissements, plus ou moins de justificatifs sont demandés. Les FICP, mais aussi et surtout les profils à la situation plus stable et avec des revenus faibles, doivent bien identifier ces paramètres avant de prendre une décision.

Organisme

Logo Cetelem

Logo Younited Credit

Montant3.000€600€1.000€1.500€2.000€*2.000€*3.000€4.000€75.000€75.000€
Identité

✔️

✔️

✔️

✔️

✔️

✔️

✔️

✔️

Domicile

✔️

✔️

✔️

✔️

Revenus

✔️

✔️

✔️

✔️

Carte bancaire

✔️

✔️

RIB/IBAN

✔️

✔️

✔️

✔️

✔️

Achat

Avis d’imposition

✔️

✔️

✔️

Relevés de compte

✔️

✔️

Souscrire
Classement des meilleurs crédits sans justificatifs
*Pour souscrire, il faut y posséder un compte

4. Pour les étudiants

L’étudiant a un statut bien particulier et possède son propre type de crédit : le prêt étudiant. Si l’envie est d’obtenir plus de 1.000€, il est préférable de se tourner du côté de celui-ci afin de profiter d’un taux d’intérêt dérisoire aux alentours des 1%.

En dessous de ce seuil, il est obligatoire d’envisager un micro crédit puisqu’il n’existe pas de prêt étudiant aussi bas.

Pour demander un prêt étudiant, le demandeur devra prouver qu’il étudie bien dans une école ou une université post-bac à l’aide d’une attestation de scolarité ou d’une carte étudiante. Les fonds pourront ensuite être utilisés pour n’importe quel achat.

5. Pour les sans-emplois et les chômeurs

Les sans-emplois et les chômeurs ont une situation similaire à ceux bénéficiant du RSA : de petits revenus et peu de puissance financière. La somme potentiellement empruntable sera forcément faible et est souvent utilisée pour répondre à des situations urgentes et imprévues.

Les micro crédits sociaux et les crédits sous 3 mois ou commercialisés par des intermédiaires de crédit sont les plus adaptés. Les petits prêts personnels peuvent être choisis, mais sont moins faciles d’accès.

Comment souscrire ?

Toutes les démarches se font donc sur internet ou via l’application mise en place par l’organisme. Que ce soit sur l’une ou l’autre de ces solutions, la première étape est généralement la simulation. L’outil permet de bien définir son projet en termes de montant, de taux ou de durée.

Une fois la simulation paramétrée, il faut la valider et attendre une réponse de l’établissement. Dans celle-ci seront demandés des justificatifs dématérialisés. Viendra ensuite l’analyse de ceux-ci à la lumière de la demande puis la réponse définitive.

La signature se fait ensuite numériquement. Entre le début des démarches et celle-ci, il peut s’écouler seulement quelques heures pour les offres les plus performantes.

1. Qui le propose ?

Banques en ligne

Organismes spécialisés

Banques traditionnelles

Assureurs

Les banques en ligne

Ces banques, comme Boursorama Banque, permettent d’effectuer des opérations bancaires exclusivement en ligne, dont la commercialisation de micro crédits. Elles n’ont pas d’agences et aucun rendez-vous ne peut être pris en physique.

Cela n’équivaut pas à aucun conseiller et aucune assistance pour le client, c’est simplement que toutes ces opérations se font en ligne ou par téléphone.

Les organismes spécialisés dans le crédit

Ces organismes, comme Cofidis ou Cetelem, ne proposent que des crédits à la consommation. C’est là leur activité principale.

Plusieurs types de crédits y sont proposés : crédit personnel affecté ou non affecté, rachat de crédit, crédit immobilier ou encore crédit renouvelable.

Les intermédiaires de financement participatif (IFP)

Ces établissements comme Finfrog ou Moneybounce sont assez intéressants pour leur fonctionnement. Les micro crédits qu’ils proposent sont financés par des particuliers.

Ils sont tous inscrits au registre de l’Orias.

Les banques traditionnelles

Les banques traditionnelles (LCL par exemple) proposent des micro crédits. Ici sont souvent demandés beaucoup de justificatifs et de prouver un certain niveau de revenus.

Les assureurs et mutuelles

Certains assureurs commercialisent des micro crédits. La GMF en est un exemple.

2. Qui est éligible ?

Les profils éligibles sont nombreux étant donné que le micro prêt a été pensé pour les exclus du système bancaire classique et ceux n’arrivant pas à accéder aux prêts à la consommation. Ceux sans ou aux petits revenus sont donc acceptés.

Les fichés au FICP peuvent également y prétendre dans le cas des micro crédits sociaux.

3. Quels sont les documents essentiels ?

Une photocopie recto/verso d’une pièce d’identité

Un RIB

Une photocopie des 3 derniers bulletins de salaire

Un justificatif de domicile de moins de 3 mois

La copie de la pièce d’identité et le RIB sont les deux documents constamment demandés pour souscrire.

Mais il peut être requis deux autres justificatifs : certains liés aux revenus et celui lié au domicile.

Les justificatifs d’identité

Il existe plusieurs justificatifs d’identité :

  • Copie d’une pièce d’identité en recto/verso
  • Copie d’un passeport
  • Copie d’une autorisation de sortie de territoire

Les justificatifs de domicile sont également multiples (ils doivent dater de moins de 3 mois) :

  • Facture d’électricité, de gaz ou d’eau
  • Facture téléphonique
  • Quittance de loyer
  • Si logé chez un tiers : attestation de l’hébergeant certifiant que le logeur habite depuis plus de 3 mois à son domicile + justificatif de domicile à son nom

Les justificatifs de revenus

Il existe un grand nombre de justificatifs pour prouver ses revenus :

  • Trois dernières fiches de paie avec mention du salaire brut, des cotisations sociales, des primes, des avantages en nature, des heures supplémentaires
  • Dernier avis d’imposition pour les travailleurs indépendants ou les propriétaires
  • Dernier bilan comptable, déclarations fiscales, relevés de CA pour les non-salariés
  • Contrat de travail avec salaire mensuel indiqué
  • Relevés bancaires
  • Copie d’une attestation de versement du chômage
  • Pension de retraite

Évaluer la solvabilité de l’emprunteur est essentiel et ce sont ces documents qui le permettent. Selon la situation du demandeur, certains documents seront à privilégier.

Calculer sa capacité d’emprunt

Les charges (dettes, dépenses quotidiennes) et les revenus sont à analyser. C’est le rapport entre ces deux pendants qui va déterminer une capacité d’emprunt. La possible évolution de la situation financière actuelle est également à évaluer (enfants, départ en retraite, nouvel emploi…) tout comme le taux d’endettement (qui ne doit pas dépasser 33% suite à la souscription du nouveau prêt).

Simuler son petit crédit

Une fois la capacité d’emprunt connue, il faut simuler des offres de prêts pour bien choisir celle qui correspond le mieux à sa situation.

mois
€/mois

À partir de

€/mois

Coût du crédit :

gratuite et rapide

Simulation jusqu’à 800 euros

MontantTauxDuréeCoût total
100€21,40%1 mois102€
200€20%1 mois203€
400€19%3 mois414€
800€17%3 mois822€

Simulation jusqu’à 5.000 euros

MontantTauxDuréeCoût total
1.000€10%3 mois1.017€
2.000€9%6 mois2.052€
3.000€8%9 mois3.105€
4.000€6%12 mois4.128€
5.000€5%18 mois5.202€

Modalités

Remboursement anticipé

Assurance emprunteur

Report d’échéances

Co-emprunter

Rachat de crédits

1. Remboursement anticipé

Généralement, le remboursement anticipé est possible et n’engendre pas de pénalités puisque la somme remboursée ne dépasse pas les 10.000€.

Néanmoins, cette règle n’existe et n’est obligatoire pour les établissements que dans le cas des micro crédits appartenant à la catégorie des crédits à la consommation.

Il faut donc vérifier les conditions dans le contrat pour ne pas avoir la mauvaise surprise d’apprendre que cette opération est impossible.

Le remboursement anticipé permet d’économiser les intérêts des mois restants.

2. Assurance emprunteur

Il est possible de souscrire une assurance emprunteur pour un micro crédit. En cas de force majeure, perte d’emploi, invalidité ou décès, c’est elle qui prend la relève des remboursements puisque l’emprunteur n’est plus apte à rembourser.

L’établissement prêteur peut proposer sa propre assurance mais elle ne peut pas l’imposer, le demandeur peut faire jouer la concurrence. Elle n’est d’ailleurs pas obligatoire.

3. Report d’échéances

Dans le cadre d’un crédit consommation, il est possible d’obtenir jusqu’à 2 reports d’échéances sur 12 mois.

En cas de difficultés trop importantes, il est également possible de modifier le montant de ses mensualités pour les abaisser et donner du leste financier à l’emprunteur.

Si rien ne s’arrange et que l’emprunteur ne peut plus honorer sa part du contrat, il a deux solutions :

  1. Demander un délai de grâce à un juge
  2. Déposer un dossier de surendettement à l’aide du formulaire CERFA n°13594*02 et en joignant les pièces justificatives nécessaires (situation personnelle, patrimoine, ressources, charges, endettement)

4. Co-emprunter

Selon les offres, il est possible de souscrire avec un co-emprunteur (ou plusieurs). Il faut se renseigner auprès de l’établissement choisi pour obtenir des renseignements sur la manière de le faire.

Les co-emprunteurs devront fournir des justificatifs leur appartenant et décrivant leur situation individuelle afin de faciliter la compréhension de la santé financière des demandeurs.

Co-emprunter permet de pouvoir demander des sommes plus importantes puisque cela a pour effet de réellement rassurer le prêteur qui sait qu’il a plus de chance d’être remboursé correctement.

5. Rachat de crédits

Le micro crédit peut être inclus dans un rachat de crédits (aussi appelé regroupement de crédits) au côté de tout autre type de crédit. Cela permet de réunir tous ses crédits en 1 seul et même afin d’améliorer la gestion du prêt avec une seule mensualité à payer.

Cette opération a pour effet d’allonger la durée du prêt ainsi que son coût global.

Il existe des sociétés spécialisées dans le rachat de crédits comme CréditLiftCourtage, Creatis ou encore Sygma.

Les micro crédits en ligne à l’étranger

Les Français vivant proche de la frontière, exerçant leur activité à l’étranger ou habitant tout simplement hors de France, peuvent demander des micro crédits auprès des établissements habilités de leur nouvelle terre d’accueil.

PaysMontantTauxDurée
BelgiqueJusqu’à 25.000€Jusqu’à 18,5%Jusqu’à 4 ans
TunisieJusqu’à 1.500€5%Jusqu’à 3 ans
AndorreJusqu’à 3.000€7,5%Jusqu’à 1 an
SuisseJusqu’à 30.000€4%Jusqu’à 4 ans
LuxembourgJusqu’à 25.000€7%Jusqu’à 4 ans
Les valeurs affichées constituent des moyennes

1. Micro crédits en Belgique

Les piliers du micro crédit en Belgique sont :

  • MicroStart : pour les indépendants souhaitant développer leur activité
  • Brusoc : pour les indépendants mais aussi pour les chômeurs autour de Bruxelles et particulièrement ceux vivant en zone d’intervention prioritaire
  • Crédal : micro prêts personnels pour tous
  • Le fond de participation : pour les PME et les indépendants
  • Hefboom : micro crédit social

Les Belges ont donc l’embarras du choix en ce qui concerne le micro crédit. Les Français aussi peuvent obtenir un prêt, tant que leur projet est en lien d’une manière ou d’une autre avec la Belgique : ils doivent y vivre, y travailler ou y développer leur activité.

2. Micro crédits en Tunisie

La Tunisie est un fleuron de la microfinance au Maghreb. Beaucoup d’associations y proposent des micro crédits, rarement 100% en ligne mais tout de même :

  • Baobab : des crédits pour les petites entreprises (Machroui), des crédits pour tous (Mounessba), pour les jeunes créant leur société (Irada), pour les parents (Dirassa) ou encore les agriculteurs (Foussoul)
  • Banque tunisienne de Solidarité : pour les entrepreneurs et pour ceux qui souhaitent faire face à un imprévu de la vie
  • Zitouna Tamkeen : disponible pour les indépendants et les entrepreneurs de type agriculteurs, éleveurs, chauffeurs ou restaurateurs
  • Taysir : similaire à l’Adie en France, cette association permet d’aider les indépendants
  • Advans : pour les indépendants
  • Etc.

3. Micro crédits en Andorre

Andorre est également assez développée en termes de micro crédit avec des établissements comme :

  • Préstec Il·lusió : l’équivalent du micro prêt personnel français, sert pour financer des achats ponctuels et inattendus
  • Crédit Ràpid : similaire au micro crédit personnel français
  • Préstec Primer Negoci : destiné aux indépendants souhaitant développer leur activité
  • Mora Banc : finance tous les projets

Il est rarement possible pour un non-résident de souscrire un crédit en Andorre. Mora Banc, par exemple, ne l’accepte pas.

4. Micro crédits en Suisse

La Suisse possède nombre de sociétés proposant le micro crédit :

  • La Fondation Microcrédit Solidaire suisse (MMS) : vise à financer des projets à impact positif pour le futur
  • Milenia : équivalent du micro crédit personnel en France, peut tout financer
  • Bob Crédit : micro prêt personnel en ligne

Les non-résidents français peuvent être acceptés s’ils habitent dans un département attenant à la frontière franco-suisse. Il doit également y travailler depuis 12 mois pour ceux à Genève et depuis 36 mois pour ceux positionnés dans les autres régions suisses.

5. Micro crédits au Luxembourg

Le Luxembourg a bien développé son offre de microcrédit et en est aujourd’hui l’un des leaders au niveau mondial (60% des micro crédits passent par le pays) grâce à des offres comme :

  • ADA microfinance : aider financièrement des projets à fort impact social ou écologique
  • Microlux, création de BGL BNP Paribas : répondre à un besoin passager
  • LMDF Luxembourg : financer des projets similaires à l’ADA
  • Express Finance LU : financer des besoins non prévus et urgents

Ces crédits peuvent être souscrits même en tant que résident frontalier (Alsace-Lorraine).

Les alternatives

Prêt entre particuliers

Avance sur salaire

Crowdfunding

Paiement en plusieurs fois

1. Le prêt entre particuliers

Ici, l’intermédiaire qu’est Finfrog ou Younited Crédit est supprimé pour ne laisser place qu’à une relation entre un particulier et un autre. Les termes du prêt sont discutés et établis entre les deux seuls partis et ce sont eux qui se chargent eux-mêmes des tâches administratives.

Ce type de crédit est généralement conclu entre deux proches, voire deux membres d’une même famille, là où la confiance a le plus de chance de régner. Tout de même, il faut sécuriser cet échange avec :

  • L’édition d’un acte de prêt ou d’une reconnaissance de dette : pour tout litige concernant un prêt de plus de 1.500 euros, ce sont les seules preuves recevables. Dois y figurer le montant, le taux, les noms et prénoms des deux parties, la durée et bien d’autres informations
  • L’enregistrement de cet acte auprès du bureau de l’enregistrement : coûte 125 euros, permet d’attester de la date de rédaction du contrat
  • La déclaration obligatoire à partir d’un prêt de 5.000 euros auprès des services des impôts : doit se faire en même temps que la déclaration de revenus à l’aide de l’imprimé n°2062

2. L’avance sur salaire par un employeur

En cas d’imprévu, il n’est pas obligatoire de se tourner vers un prêt. Si la situation le permet, il est possible de demander une avance sur salaire à son employeur. Cela correspond à un paiement anticipé des heures de travail prévues, mais pas encore effectuées.

Le remboursement de la somme se fait progressivement sur les salaires des mois qui suivent son obtention. Cela se fait par des retenues sur salaire. Le montant des retenues est limité par le Code du Travail et son article L3251-3 à un dixième du salaire mensuel nette du demandeur.

Différences avec un acompte sur salaire

L’acompte est un versement du salaire correspondant aux heures déjà effectué dans le mois. Il ne peut pas être refusé par l’employeur si c’est la 1ère demande du mois.

3. Le crowdfunding

Le financement participatif se fait généralement en ligne. Un particulier, une association ou une entreprise poste une annonce décrivant un projet, un besoin ou une urgence, puis les internautes se prennent de passion ou non pour celle-ci et choisissent d’apporter un soutien financer.

Il peut prendre plusieurs formes : le prêt avec intérêts, le don ou encore l’investissement donnant droit à des titres de capital ou de créance.

Les plateformes de crowdfunding sont légion et il en existe des centaines. L’association Financement participatif France, en partenariat avec Bpifrance et la Caisse des dépôts, regroupent toutes les plateformes dignes de confiance sur leur site internet “financeparticipative.bpifrance.fr”.

4. Le paiement en plusieurs fois

Cette facilité de paiement permet l’obtention d’un bien ou d’un service de manière immédiate sans avoir à le payer en entier à ce moment T. Les paiements se décomposent en 3 à 4 échéances au total pour une période maximale de 3 mois.

Au-delà de cette période, cette facilité n’en est plus une et se transforme en crédit renouvelable. Il faut faire attention aux conditions de souscription.

Des sociétés en sont les spécialistes et ont développé des partenariats avec les plus grandes enseignes et magasins : Oney, PayPal, Amazon Pay, FLOA Bank, Alma, Klarna ou Pledg.

Crédit conso disponible en 24h. Réponse 2 min.

Réponse immédiate 100% en ligne sans engagement.

Foire aux questions

Laisser un commentaire